• Depuis maintenant 5 ans que nous l'annoncions...


    ... nous y sommes : l'ultra-gauchisme dogmato-sectaire d'hier a rejoint la mobilisation réactionnaire de masse d'aujourd'hui http://lesmaterialistes.com/plus-grande-manifestation-masse-depuis-1945

    Rideau...

    Depuis maintenant 5 ans que nous l'annoncions...

    "PTDR du jour" : "Les ultra-gauchistes, qui par définition rejettent les valeurs démocratiques, s'imaginaient qu'une vague raciste, « islamophobe », était en train de se lancer : ils ont eu tout faux. C'est tout le contraire qui s'est passé, bien loin de leur fantasme sur une « nationalité » musulmane qui serait menacée"... voyons donc ce qu'en dit le lapsus (révélateur) de cette jeune demoiselle :


    La vérité sort de la bouche des enfants...

    (Re)lire aussi Après l'attentat contre Charlie Hebdo, une Nuit de Cristal islamophobe déferle sur l'Hexagone avec une petite "mise à jour" : http://www.ledauphine.com/haute-provence/2015/01/10/digne-les-bains-un-lieu-de-culte-musulman-mitraille-au-cours-de-la-nuit (un "bilan" complet ici : https://paris-luttes.info/deferlante-raciste-et-islamophobe-2397)*.

    "PTDR du jour" 2.0 : "Ceci est tellement vrai qu'il y a même un impact républicain bourgeois voire progressiste dans la police et la gendarmerie, qui ces dernières années exprimaient une véritable tendance à soutenir le Front National. Cette tendance à aller vers le coup de force, le coup d’État militaire, a été littéralement cassée"... Enfin, PTDR modérément tout de même car on aimerait qu'ils aient raison, même si l'on sait que c'est tout le contraire. Lorsque (d'ici quelques années) ils auront à assumer ce genre de "prophétie" devant les classes populaires, nous ne savons pas si (en ce qui nous concerne) nous serons en situation de glousser de rire comme cela le mériterait pourtant.

    Oser écrire que "l'esprit était à l'unité populaire réfutant absolument tout racisme et toute division sectaire", que "les masses de France ont souligné qu'elles refusaient les fractures, le principe tristement appelé parfois 'libanisation'" et que "dans la mesure où il est sincère, l'engagement républicain tendra forcément vers les principes de la démocratie populaire" (!!!), parler de "la plus grande manifestation de masse depuis 1945" (allusion claire à la Victoire antifasciste qui a elle-même eu déjà des conséquences néfastes, comme... la liquidation du marxisme-léninisme en Hexagone au profit d'un "républicanisme de gauche" par exemple !) et de "caractère authentique de l'expression des masses contre la logique de l'extermination et le racisme" alors que le truc le plus comparable c'est sans doute l'enthousiasme "la fleur au fusil" pour la déclaration de guerre de 1914 (on connaît la suite), voilà qui se passe de commentaires...

    Sur une ligne véritablement maoïste, communiste et révolutionnaire, la position du PCmF : Unité révolutionnaire contre la bourgeoisie et l'impérialisme ! ; ou encore celle de l'Organisation communiste Futur Rouge : Pas d'union nationale avec les réactionnaire et les bourgeois-e-s

    Petit rappel théorique (le passage au nouveau site ayant peut-être semé un peu de confusion) face aux accusations faites à "l'extrême-gauche post-moderniste et islamo-gauchiste" de "tenter d'enfermer les musulmans dans une pseudo-identité coloniale" pour "nier leur existence comme composante de la nation française" [NB : il va de soi que nous ne sommes pas là dans une lutte de lignes entre communistes sincères mais face à des gens qui FONT SEMBLANT de ne pas comprendre et sont en réalité des républicardo-sionards "Onfray-Fourest" animés par la haine des musulman-e-s ; cependant de nombreuses personnes communistes et progressistes sincères partagent certainement ce point de vue erroné, ou en tout cas n'ont pas une compréhension très claire de tout cela] :

    - Nous avons longuement et largement analysé la pseudo-"Nation française" comme étant (en réalité) un APPAREIL POLITICO-MILITAIRE ET IDÉOLOGIQUE, un SYSTÈME produit de l'expansion en cercles concentriques de la base d'accumulation et de reproduction du Capital "français" ("cartel" de bourgeoisies "régionales" sous la direction du Capital parisien - étroitement "symbiosé" avec le pouvoir d'’État depuis la fin du Moyen Âge).

    - Le cercle le plus lointain de cette expansion capitaliste-impérialiste est ce que nous appelons aujourd'hui les "collectivités d'outre-mer" ou alors des États nominalement indépendants et en réalité totalement contrôlés (parfois jusqu'à leur monnaie : le CFA d'Afrique subsaharienne qui relève de la Banque de France). On parlait auparavant de colonies et les populations laborieuses y ont subi des traitements particulièrement inhumains : esclavage, travail forcé ce qui revient au même, servage digne du Moyen Âge, répression, massacres voire génocides etc. Un grand nombre de ces pays (ainsi que le département ultramarin de Mayotte) sont à majorité confessionnelle et culturelle musulmane.

    - Dès le début du 20e siècle mais surtout dans une période allant de l'après-guerre (vers 1950) jusqu'aux années 1980, les besoins de la production capitaliste tricolore ont conduit à IMPORTER en Hexagone (parfois en envoyant de véritables "sergents recruteurs" au bled) des centaines de milliers de travailleurs issus de ce cercle du système France. À l'époque, en effet, il était encore plus rentable de produire "à domicile" que dans les pays à bas coût de main d’œuvre (et de transporter la marchandise ensuite) comme aujourd'hui ; en revanche, la classe ouvrière "franco-européenne" était puissamment organisée et revendicative et les prolétaires "importés" d'autres continents étaient perçus par la bourgeoisie comme plus dociles et faciles à exploiter (ne serait-ce que parce que leur séjour, pendant longtemps, dépendait de leur contrat de travail : ils ne pouvaient donc pas revendiquer et risquer de se faire virer). Ces travailleurs (dont beaucoup, logiquement, sont de confession/culture musulmane), prévus à l'origine pour rentrer dans leurs pays après leur vie productive, ont fini par faire souche en Hexagone où ils se sont vus (dans leur grande majorité) assigner dans des quartiers-ghettos et appliquer comme "masses dangereuses" (dès l'époque de la guerre de libération algérienne, avec le 17 octobre 1961 etc.) un véritable traitement colonial intérieur.

    - C'est pourquoi nous parlons de COLONIES INTÉRIEURES, dans une acception un peu différente de celle des États-Unis où le terme a été forgé (là-bas les Noirs, "Indiens" et Latinos ont formé des colonies intérieures dans le cadre de la construction même de l’État comme entreprise colonialiste). Il s'agit donc d'analyse marxiste de la réalité concrète et non de "tenter d'enfermer les gens dans une identité coloniale pour les exclure de la 'Nation' française" : ÉVIDEMMENT que la vocation de ces classes populaires est À TERME de s'unir et de fusionner avec les classes populaires "blanches", mais pour le moment il y a une RÉALITÉ nullement "inventée" par nous mais bel et bien IMPOSÉE par le système (pseudo-"Nation") "France" et contre laquelle les intéressé-e-s doivent s'auto-organiser (ce n'est pas aux "Blancs" de "venir les libérer" dans un esprit gaucho-paternaliste) et lutter, pour briser ces murs qui les enferment. L'"islamisme" (qui ne se résume pas et n'aboutit pas toujours au djihado-takfirisme loin s'en faut) part d'une telle volonté de lutte et d'affirmation mais dérive dans une fausse voie, celle du repli sur soi communautaire et même de l'idée (comme le sionisme pour les Juifs ou le garveyisme pour les Noirs avant lui) que l'avenir des musulmans n'est pas en Hexagone mais dans un "khalifat" à construire en Irak ou au Sahel ou ailleurs.
     

    * MàJ 14/01 : http://www.midilibre.fr/2015/01/16/vaucluse-un-homme-tue-de-17-coups-de-couteau-un-acte-islamophobe,1112064.php... !!! Si c'est comme pour les attaques "djihadistes" à la "voiture tout court" peu avant Noël, ça commence par les fadoli et ensuite...

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :