• Rassemblements contre le fascisme et l'islamophobie : la résistance aux temps qui courent est là et bien là


    Il convient d'abord de rappeler une information importante et (pour ainsi dire) de dernière minute : à Paris, la manifestation "Pegida" déjà prévue avant les attentats d'il y a 10 jours et contre laquelle était à l'origine appelé à une riposte antifasciste a été interdite 48 heures avant par la Préfecture de Police. Sous la pression (peut-être) de quelques bonnes (ou un peu plus intelligentes que la moyenne...) consciences lui ayant rappelé que "la stigmatisation engendre la radicalisation" et (sans doute aussi) dans la crainte omniprésente de nouvelles actions "terroristes" (surtout émanant de "loups solitaires", les pires de toutes), le Pouvoir semble avoir manifestement joué "l'apaisement" et refusé que la droite radicale ne "jette de l'huile sur le feu". À quoi bon d'ailleurs, alors que l'union sacrée est totale, que le Peuple "français" est soudé à la bourgeoisie comme jamais dans l'histoire et que toutes les mesures les plus liberticides et/ou antisociales peuvent désormais passer comme une lettre à la poste ? Ce n'était certainement pas le moment de briser le beau "consensus" en laissant s'exprimer une islamophobie primaire (rappelons encore une fois, vu le silence assourdissant qui entoure l'affaire, qu'en plus d'une centaine d'actes islamophobes depuis le 8 janvier un père de famille a été tué de 17 coups de couteau dans le Vaucluse très vraisemblablement pour le fait d'être musulman, même si les "pouvoirs publics" préfèrent évidemment mettre en avant la personnalité "déséquilibrée" de l'agresseur - forcément, un tel crime détonne avec le schéma "gentils"/"méchants"-"civilisés"/"barbares" que la bourgeoisie essaye de nous servir)...

    En revanche, le rassemblement antifasciste initialement prévu s'est bien tenu à la Fontaine des Innocents où "plusieurs centaines de personnes" (chiffres plus précis à venir) étaient présentes.

    Vous pouvez d'ores et déjà lire ici la déclaration de VP à cette occasion : Succès du rassemblement contre le racisme et l’islamophobie à Paris

    Dans le même temps, en Occitanie, quelques 300 progressistes et antifascistes étaient mobilisé-e-s à Montpellier face à une soixantaine d'identitaires islamophobes (sans affrontements toutefois, les CRS tenant bien séparés les deux cortèges).

    Il semblerait qu'un autre rassemblement "Stop islamophobie" se soit tenu à Nice mais que, non-autorisé, il ait été dispersé : http://www.leparisien.fr/societe/videos-des-centaines-manifestants-contre-l-islamophobie-dans-plusieurs-villes-de-france-18-01-2015-4457399.php

    Dans le contexte actuel, il était prévisible qu'il n'y aurait (dans les deux cas) pas beaucoup de monde et ces prévisions se sont confirmées ; néanmoins, pour être faibles, ces chiffres sont loin d'être insignifiants lorsque l'on sait que la "gauche de la gauche" (NPA, CNT, Front de Gauche, syndicats etc.) qui envoie toujours (d'habitude) quelques troupes en renfort dans les manifs antifascistes est cette fois-ci totalement paralysée face à "l'unité nationale" et n'a fait que de la figuration (à Paris le rassemblement reposait totalement sur l'Action antifasciste Paris-Banlieue et les maoïstes de VP et du PCmF, et à Montpellier pareillement sur quelques petits collectifs).

    Le NOYAU DUR de la résistance aux temps qui courent est là et bien là ! La lutte qui s'annonce est une lutte prolongée et, tels les opposants à l'"union sacrée" et à la Grande Boucherie de 14-18 il y a un siècle (elle-même matrice de tout le reste, pour ainsi dire) ou encore les anti-guerre US des années 2001-2003, nous sommes conscients d'être très minoritaires mais nous savons aussi que d'ici quelques années, l'évidence devant l'Histoire sera que nous avons eu raison !

    Les revers subis par l'extrême-droite ce même jour (interdiction à Paris et seulement 60 personnes à Montpellier), quant à eux, ne doivent selon nous pas tromper : loin d'une "opinion" et d'un État français qui se seraient subitement réveillés "progressistes" (loin, en somme, des délires du 'p''c''mlm'), il s'agit tout simplement de la fin d'un cycle pour les officines fascistes islamophobes à la "Riposte laïque" et autres Blocs Identitaires, dont il ne faut pas oublier que le rôle (en plus de nervis) est avant tout celui de diffuseurs d'idées et de mobilisation réactionnaire dans les masses. Difficile, dès lors, de mobiliser... lorsqu'ils ont pour ainsi dire accompli leur mission, lorsque leurs idées sont pour ainsi dire au pouvoir et des dizaines de millions de personnes mobilisées et soudées au Grand Capital (le but du fascisme...) contre "l'ennemi intérieur" pointé par eux depuis des années. Fin d'un cycle... et début d'un nouveau : les prochaines échéances électorales (jusqu'en 2017) seront des triomphes pour la droite la plus "décomplexée" et bien sûr pour le Front National qui, s'il n'arrive pas au pouvoir, s'installera du moins dans la position qui était celle du PC dans les années 1950-60 - premier parti d'Hexagone en termes de voix, confiné dans l'opposition par un "cordon sanitaire républicain" mais exerçant néanmoins un magistère d'influence considérable sur le débat public "national"... cette fois-ci pour le pire, dans un sens 300% réactionnaire.


      Rassemblements contre le fascisme et l'islamophobie : la résistance aux temps qui courent est là et bien làRassemblements contre le fascisme et l'islamophobie : la résistance aux temps qui courent est là et bien là


    Paris : ils dénoncent la montée de l... par leparisien 


    Encore des photos de Paris :

    Rassemblements contre le fascisme et l'islamophobie : la résistance aux temps qui courent est là et bien là

    Rassemblements contre le fascisme et l'islamophobie : la résistance aux temps qui courent est là et bien là

    Rassemblements contre le fascisme et l'islamophobie : la résistance aux temps qui courent est là et bien là

    Rassemblements contre le fascisme et l'islamophobie : la résistance aux temps qui courent est là et bien là


    Montpellier :

    Rassemblements contre le fascisme et l'islamophobie : la résistance aux temps qui courent est là et bien là


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :