• Mobilisation des Juifs états-uniens contre les crimes policiers et pour la libération de la colonie intérieure noire : Daloï Politsey !

     

    Alors que les États-Unis tout entiers sont secoués par la colère du Peuple face aux assassinats en série de jeunes afro-descendants par les forces de "l'ordre" capitaliste, voici une information que ne pas diffuser reviendrait à faire un cadeau inacceptable à tous les connards à la Dieudonné et compagnie, qui détournent vers le marécage pestilentiel de l'antisémitisme la légitime résistance et l'affirmation des colonies intérieures de toutes les métropoles impérialistes :

    Blocage autour de la synagogue B’nai Jeshurun contre le racisme et les violences policières

    Le mouvement de protestation contre le racisme et les violences policières qui s’étend à travers les Etats-Unis, de New York à Los Angeles et de Seattle à Miami, ne concerne pas la seule communauté afro-américaine, principale victime des lynchages policiers. Aux côtés des Noirs manifestent aussi des Blancs, des Latinos, des Asiatiques et des membres de toutes les communautés du melting-pot américain. Ainsi, parmi les nombreuses manifestations dans les rues de New York, une a été organisée le 4 décembre à Broadway autour de la synagogue B’nai Jeshurun par des membres de la communauté juive.

    raba rabbi-protest2

    Plusieurs centaines de personnes se sont ainsi rassemblées devant la synagogue  B’nai Jeshurun à l’appel de Jews For Racial and Economic Justice (Juifs pour la Justice Economique et Raciale). Les manifestants ont ensuite bloqué l’intersection entre la 96th rue et Broadway. Les manifestants ont scandé des slogans en anglais comme  "Black Lives Matter" (Les vies noires comptent), mais aussi en hébreux et en yiddish. Des rabbins ont prononcé le kaddish (prière des morts) pour Eric Garner, Michael Brown et les autres victimes des violences policières.

    rabbi-protest3-e1417756188614 rab4 rab5

    Les manifestants ont également chanté "Daloï Politsey !" ("À bas la police"), chanson révolutionnaire de la rue ouvrière juive sous le tsarisme. Les forces de répression sont intervenues et ont arrêté plusieurs dizaines de manifestants pour "entrave à la circulation", dont les rabbins Rabbi Jill Jacobs et Rabbi Sharon Kleinbaum de la synagogue Beit Simchat Torah, la plus grande synagogue à travers le monde qui célèbre des mariages homosexuels.

    rab rabp

    Arrestation des rabbins Rabbi Jill Jacobs et Rabbi Sharon Kleinbaum
     

    Après les arrestations, un groupe a poursuivi la manifestation sur les trottoirs jusqu’à l’intersection jusqu’à la rue 100th street en scandant des slogans contre les violences policières.

    rab1

    La chanson Daloï Politsey sous-titrée en anglais :

    Que cette chanson révolutionnaire yiddish du début du XXème siècle soit chantée en ce début de XXIème siècle à New York ne peut que faire penser à la version anglaise et moderne chantée par Geoff Berner, dont le refrain est devenu "Hey hey daloï politsei, it means the same thing now as yesterday, out of your houses, into the streets, everybody say ‘Fuck the police !'" :

    Même si elle compte aussi - comme ici - ses Zemmour et ses Goldnadel, ses chiens de garde enragés de l'ordre établi et ses sionistes/néocons fanatiques, la communauté juive états-unienne a dans l'ensemble une longue histoire de solidarité avec la lutte des colonisé-e-s intérieur-e-s et en particulier des Noir-e-s. C'est qu'elle se souvient elle-même des "Nègres" - soumis à toutes les vexations et tous les lynchages - qu'étaient ses propres aïeux dans l'Empire russe des tsars et (plus tard) dans l'Europe centrale fasciste et nazie des années 1920-30-40, jusqu'à l'aboutissement final des chambres à gaz d'Auschwitz et Treblinka !

    Et en AmériKKKe même, leur sort face aux tenants de la suprématie blanche-protestante ne fut souvent guère plus enviable que celui des Afro-descendant-e-s :

              6039355 1 lgoodman


  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 16:32

    Je ne sais pas comment tout le monde va le prendre, mais je valide le commentaire parce que décidément, SLP ne serait plus ce qu'il est sans toi Pascal !

    2
    Pascal
    Jeudi 25 Décembre 2014 à 20:23
    Avec l'épisode de Sodome et Gomorrhe et ce que dit le Lévitique, des rabbins qui célèbrent des mariages homosexuels ne doivent pas faire l'unanimité dans leur communauté.
    Si on est progressiste, faut-il aujourd'hui continuer à se dire juif envers et contre tout ?
    Bien que n'ayant pas d'origines juives ou alors lointaines (le judaïsme est d'ailleurs plutôt une confession qu'une origine), je me sens plus proche de Shlomo Sand.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :