• La ferveur populaire en hommage à Soleimani...


    ... et en même temps, la faiblesse de la riposte iranienne au regard de ce qui avait été annoncé (quelques missiles frappant deux bases, 80 morts américains selon l'Iran mais aucune victime selon Washington), suivie de l'annonce par le régime de son intention d'en "rester là" ; Trump disant globalement la même chose...

    Tous ces éléments pourraient-ils être de nature à laisser penser que la mort de Soleimani (dont les millions de personnes dans la rue, donc, pour lui rendre hommage suffisent à démontrer l'immense popularité) pourrait être le résultat d'un deal entre les Américains et les oligarques du régime, afin de débarrasser les premiers d'un redoutable chef de guerre ennemi, ET les seconds d'une personnalité devenue trop populaire et pouvant peut-être représenter une menace pour leur pouvoir, violemment contesté dans la rue encore en novembre (et/ou peut-être, aussi, d'un opposant particulièrement ferme à une éventuelle capitulation sur le programme nucléaire) ?

    Ce n'est qu'une hypothèse, étayée par aucun fait établi sinon des déductions ; mais qui mérite peut-être qu'on la garde à l'esprit dans nos futures analyses de la suite des événements, si l'on veut bien réaliser, deux minutes, le caractère énorme de ce qu'il s'est passé : ce n'est pas le chef d'une "organisation terroriste" mondialement condamnée, comme Ben Laden ou Baghdadi, qui a été éliminé, mais bien le de facto n°3 ("ministre de la politique d'expansion régionale", après le "Guide" Khamenei et le président Rohani) d'un puissant État de 80 millions d'habitants ; ce qui devrait normalement prêter à des conséquences proches d'une guerre totale, que Trump ne pouvait ignorer en donnant l'ordre fatidique. S'il a pu prendre cette décision comme si elle ne prêtait pas à de telles conséquences, et qu'effectivement il ne se passe guère rien de plus que la très mesurée riposte qui vient d'avoir lieu ; alors il faudra peut-être se poser des questions...


  • Commentaires

    4
    Pascal
    Mercredi 22 Janvier à 18:31

    https://www.mondialisation.ca/ex-officier-de-la-cia-le-transpondeur-de-lavion-ukrainien-abattu-a-ete-pirate-par-les-usa/5640753

    Qu'en penser là encore ? Les Iraniens sont plus prudents. Trouvé sur un site trotskiste.

    L'ex officier est réputé néonazi. L'hitlérotrotskisme ne serait pas une vue de l'esprit ?

    3
    Pascal
    Lundi 13 Janvier à 17:29

    https://reseauinternational.net/lattaque-du-boeing-ukrainien-pourrait-etre-la-consequence-dune-cyber-attaque/

    Je ne sais pas si c'est sérieux.

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Pascal
    Lundi 13 Janvier à 09:36
    Que penser des manifs en Iran ? Inventées ou tout au moins grossies ? Il est sûr que le CNRI et les Moudjahidines (islamistes et marxistes, ça existe !) ont des amitiés pour le moins bizarres !
      • Lundi 13 Janvier à 10:02

        C'est des déchets eux... Une secte comme même le PKK n'arrive pas à la cheville.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :