• Gwadloup - Matinik - Gwiyan : histoire d'une infatigable résistance


    Publié initialement sur Breizhistance

    Gwadloup - Matinik - Gwiyan : histoire d'une infatigable résistance

    Bien que peu de médias s’en soient faits l’écho, de nombreux leaders et organisations de défense des Peuples guadeloupéen et martiniquais ont peu goûté la visite du président Hollande ces deniers jours.

    Ainsi Élie Domota, syndicaliste de l’UGTG et porte-parole du LKP, a-t-il choisi de boycotter l’inauguration du Mémorial de l’Esclavage pour protester notamment contre le non versement d’indemnités aux descendants d’esclaves, et pour redire aussi combien l’injustice sociale, raciale et coloniale est criante sous le joug français.

    Un autre militant indépendantiste guadeloupéen d’une autre génération a donné de la voix en abondant dans le même sens : Luc Reinette. Il s’agit de l’un des protagonistes du mouvement de résistance armée en Guadeloupe et Martinique, dans les années 1980.

    Pour faire connaitre cette page d’histoire de la résistance caribéenne et guyanaise au pouvoir colonial français, nous republions une brochure retraçant l’histoire de  la résistance armée dans ces pays, et plus particulièrement celle de l’Alliance Révolutionnaire Caraïbe.

    Ce travail a été réalisé par d’anonymes camarades anti-impérialistes parisiens et couvre la période 1939-2003. S’il y a forcément des manques, il a le mérite de recontextualiser au niveau régional et mondial le mouvement de décolonisation et permettra au lecteur de mieux connaître les grandes dates constitutives de la conscience nationale des Peuples guadeloupéens, martiniquais et guyanais en lutte contre l’impérialisme français.

    [Cliquer sur l'image pour ouvrir le PDF]

    Gwadloup - Matinik - Gwiyan : histoire d'une infatigable résistance

    Lire aussi : http://ugtg.org/article_2207.html

    Gwadloup - Matinik - Gwiyan : histoire d'une infatigable résistance

     


  • Commentaires

    1
    mkba
    Mardi 28 Mars à 16:15

    dans le PDF  " résistances et luttes armées ..." en page 39, en même année 1991 que fondation du MDES en Guyane, le 11 septembre 1991 en Martinique était fondé le MODEMAS (Mouvement des Ecologistes pour une Martinique Souveraine) présidé depuis par Garcin MALSA. avant la vague d'actions contre symboles et outils de propagandes colonialistes des français en Martinique. Par exemple le 21 septembre 1991, la statue de l'esclavagiste Joséphine impératrice des français est décapitée.

    1994 création le 22 mai de TV Moun Matinik à SAINTE-ANNE qui sera attaquée par militaires français le 21 septembre de la même année.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :