• Good Bye Dimitrov...


    dimitrovC'est quand même fou les conneries que l'on pouvait écrire il y a 80 ans !

    Par exemple : « le fascisme est la dictature terroriste ouverte des éléments les plus réactionnaires, les plus chauvins, les plus impérialistes du capital financier »

    En voilà un bon de gros con à moustache, bulgare de surcroît, qui aurait mieux fait de fermer sa gueule et de se rouler des doubitchous sous les aisselles ! Heureusement, lesmaterialistes.com sont là pour balayer un tel tissu d'inepties :

    http://lesmaterialistes.com/antiracisme-ethno-differentialiste-anti-colonialisme-agenda-islamiste

    Grâce à eux, les masses progressistes qui ne veulent pas du fascisme pourront correctement travailler à la "démocratie populaire" (avec ou sans Manuel Valls ?) en comprenant que le fascisme qui-monte-qui-monte et répand "l'esprit pogromiste" sur notre douce France est porté par :

    - les "idéologies de type post-modernes" ; "décadence post moderne" qui est "un des aspects" de la "dictature des monopoles" ;

    - un "premier courant [qui] vient de l'extrême-gauche, principalement du Nouveau Parti Anticapitaliste et de la CNT, c'est-à-dire en pratique de courants post-trotskyste et post-anarchiste. Il formule des thèses ouvertement anti-universalistes et ethno-différentialistes, qu'il présente comme sardou musulmanesde l'antiracisme et de la déconstruction coloniale" autrement dit des forces réformistes du mouvement ouvrier, équivalentes actuelles de la SFIO avec laquelle, justement, la politique de Front populaire dans les années 1930 consistait (pour les communistes) à s'allier contre le fascisme (!) ;

    - un "second courant [qui] consiste justement en les « anti-coloniaux » ne venant pas de l'extrême-gauche, à savoir les « Indigènes de la République » ou encore le « collectif Cheikh Yassine », du nom du fondateur du Hamas", des "anticoloniaux d'extrême-gauche [qui] espèrent influencer les populations d'origine immigrée des quartiers populaires, tandis que les mêmes mais non d'extrême-gauche tentent de former une sorte de grand lobby de la bourgeoisie moyenne et basse et de la petite-bourgeoisie, à chaque fois d'origine immigrée, surtout arabe" ; autrement dit des expressions politiques (si imparfaites soient-elles) des colonies intérieures de l'Hexagone impérialiste (au "pire du pire" de classe petite ou moyenne-bourgeoise) qui sont elles-mêmes des reflets de sa domination impérialiste sur une grande partie de la planète, impérialisme dont Dimitrov nous expliquait (justement) que le fascisme représente la "dictature terroriste ouverte" ;

    images- enfin un "troisième courant [qui] consiste en les islamistes, qui ont leur propre agenda plus ou moins contradictoire", "Dieudonné proche de l'Iran qui diffuse un islamisme chiite tandis que les associations liées aux Frères Musulmans, notamment de Turquie, propagent un islamisme sunnite", des forces qui "entendent soit gagner des points [?] soit, pour les mouvements liés aux Frères Musulmans et au Qatar, appuyer le Hamas qui est dans une situation très difficile après le coup d'État militaire anti-Frères Musulmans en Égypte", ou encore "l'ambassade de Bolivie à Bruxelles [qui] a invité cette semaine les « Indigènes de la République » pour la rupture de jeûne du Ramadan, en présence des ambassadeurs de l’Équateur et du Nicaragua. L'année dernière une telle célébration avait été organisé à Paris en mode « iftar antifasciste » par des militants « anti-coloniaux » d'extrême-gauche" ; autrement dit des forces au service d’États étrangers, États semi-coloniaux (dominés, "du tiers-monde") dont les classes dirigeantes ont adopté une démarche nationaliste consistant à 1°/ rééquilibrer un peu "les choses" avec les grandes puissances impérialistes mondiales (rééquilibrer le non-a-l-islamisme-affiche-front-national-09-03-2010caractère national de la production et la (sur)appropriation impérialiste du produit) et 2°/ trouver des débouchés d'investissement pour valoriser le Capital qu'elles ont accumulé (en grande quantité pour certaines) au cours des dernières décennies, en cherchant à étendre leur influence économique et politique autour d'elles (dans les pays voisins et de la région, ainsi qu'en se constituant des "lobbies" d'influence dans les puissances impérialistes).

    Comme vous pouvez le constater, le fascisme et les forces qui le diffusent sont très très loin de ce que ce bougre d'âne, cette triple buse de Dimitrov a pu faire croire aux léninistes pendant des dizaines d'années ; très loin de la grande bourgeoisie monopoliste BBR et encore plus loin de cet appareil d’État qui interdit les manifestations et jette en prison des personnes sans le moindre antécédent judiciaire, comme peuvent le croire naïvement les "décomposés anarcho-trotskystes" !

    Bien entendu, ne relevant pas du Grand Capital et donc dénuées d'appareil d’État, on peut se demander où et comment ces forces comptent-elles trouver des trains pour organiser des déportations de masse (et autres joyeusetés qui caractérisent le fascisme)... Cela dit, vu les liens entre Sud-Rail et les milieux "post-anarcho-post-trotskystes", il vaut mieux ne jurer de rien ! 

     

    palestinecommuniste2


    Nous relayons ici l'appel à la solidarité : , au-delà des divergences politiques, avec le militant NPA Alain Pojolat, mis en examen pour avoir "organisé" les manifestations pro-palestiniennes interdites par la République bourgeoise impérialiste. Cette répression ne rend que plus ignobles les articles/torche-cul du 'p''c''mlm', qui couvre depuis des semaines de son fiel le NPA soi-disant "à la solde des islamistes".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :