• Européennes : et si on votait... Georges Ibrahim Abdallah ?


    En voilà, tout compte fait, une idée qu'elle pourrait être bonne !!

    Et si, dans un contexte marqué entre autres par le naufrage final de l'électoralisme béat avec le NPA qui appelle à voter LO (pour un résultat probable de 1,5%), et une abstention qui s'annonce de toute façon massive, on lançait le mot d'ordre ?

    Une abstention active et UTILE en glissant dans l'urne un bulletin au nom (imprimé ou manuscrit, peu importe) du plus ancien prisonnier politique de l'État impérialiste français, dans son rôle particulier, en plus, en l'occurrence, de ferme allié de l'Entité sioniste : GEORGES IBRAHIM ABDALLAH.

    Un homme dont l'emprisonnement depuis 35 ans, pour sa lutte contre l'impérialisme et le sionisme, est régulièrement l'occasion de grandes mobilisations de solidarité révolutionnaire ; et qui de fait (qu'on soit d'accord avec le moindre mot sortant de sa bouche ou pas, ce n'est pas la question), SYMBOLISE par sa condition toute l'oppression exercée par le Système France et l'Occident en général contre le Sud global dominé, les masses populaires racisées issues et solidaires de ce Sud global au Nord ; tous les peuples opprimés, de fait, et transformés par le règne planétaire du Capital en masses laborieuses dépossédées et corvéables à merci, quand ce n'est pas carrément "expulsables" comme une "espèce nuisible" de leur terre millénaire, comme les Palestiniens... et tant d'autres dans l'histoire récente. 

    Une "bombe" symbolique contre l'essence même de ce monde dans lequel nous vivons ;  glissée dans les urnes électorales du "cartel" des vieilles puissances impériales européennes pour continuer à dominer le monde...

    IDÉE À SUIVRE... (et faire suivre)

    [Et au demeurant... Si d'autres avaient d'autres noms à proposer, une préférence pour telle ou telle autre figure anti-impérialiste ; et d'autres encore pour "Je suis Gilet Jaune" ou dans le genre ; à la rigueur pourquoi pas ! L'idée serait alors (dans tous les cas) de parvenir à un vote "nul" militant, de rupture exprimée avec le Système, suffisamment massif pour commencer à faire du bruit, pour que (même) la presse mainstream commence à s'en faire l'écho inquiet etc. Les modalités pour, à l'issue du scrutin, réussir à quantifier l'ampleur de tels votes (que ne quantifiera évidemment pas le Ministère de l'Intérieur autrement que comme "nuls"), étant encore à réfléchir collectivement (pages Facebook dédiées etc.). En tout cas, nous notre idée et proposition est celle-là : le prisonnier politique anti-impérialiste palestino-libanais Georges Ibrahim Abdallah.]

    Européennes : et si on votait... Georges Ibrahim Abdallah ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :